Dr. Alban – Biographie


Alban Nwapa est né le 26 Août 1957 au Nigeria (à Ugata). Qui ne connaît pas ce docteur le plus célèbre de l’eurodance. Il nous a tous fait chanter Hallelujah avec « Sing Hallelujah » que vous allez reconnaître aisément dans le clip qui suit:

Influencé par la musique de James Brown, Jimmy Cliff, Bob Marley et Fela Kuti (le roi de l’Afro Beat), il part vivre à l’age de 23 ans à Stockholm pour y étudier afin de devenir dentiste. A ses heures perdues, il s’improvise Dj au club « Alphabet Street » pour financer ses cours. Il se fait de plus en plus connaître dans le milieu de la nuit mais il privilégie ses études qu’il réussit avec brio. Il ouvre d’ailleurs son propre cabinet.

En 1990, il rencontre le producteur Denniz Pop du label SweMix et enregistre son tout premier disque avec la rappeuse marocaine Leïla K. La chanson est « Hello Afrika » et devient le titre de son tout premier album du même nom. Voici le clip où il déclare son amour pour l’Afrique:

Son nom de scène devient Dr. Alban. Docteur pour faire référence à son métier de dentiste… Son second hit est un combat contre la drogue: No Coke. En voici la video:

Mais c’est en 1992 qu’il se surpasse avec son second album « One Love » qui contient une pleaïde de bons morceaux dont Sing Hallelujah cité plus haut mais aussi « It’s my life » qui fût mon tout premier cd 2 titres. Certainement le plus beau son de cet artiste aussi bien au niveau de la musique que du texte. Même si malheureusement ce morceau sera utilisé pour un slogan de la pub Tampax quelques années plus tard. Voici cette chanson en video:

Son troisième album sort en 1994 sous le nom de « Look who’s talking » et comporte plusieurs tubes tels que son titre éponyme mais aussi Away from home avec Jessica Folcker et Let the beat go on que l’on retrouve également dans la video suivante:

La voix féminine de ce dernier titre appartient à Nana Hedin qu’on retrouve dans plusieurs titres de E-Type. Comme vous le constatez, plusieurs clips vidéos existent pour représenter l’une des plus grandes stars de l’eurodance. En 1995, il reprend le fameux « Sweet Dreams » de Eurythmics avec Swing.

En 1996, « Born in Africa » est son quatrième album mais il fait moins de bruit que ses prédécesseurs  même si on y retrouve un de ses derniers succès « This time i’m free« . Ce partisan de la paix se met à produire certains groupes dont La Cream.

En 1997, il sort son album « I believe » qui est mixé en partie par le Dj Sash! qui redonne un nouveau souffle à la musique de Dr. Alban. Deux succès naissent via « Long Time Ago » et « Mr Dj » que vous pouvez visionnez dans la vidéo suivante:

Depuis de nombreux remix sortent régulièrement dans les années 2000. Il ouvre un restaurant club en Suède en 2002: le Stacy Nite Club. Des artistes, comme Yamboo, Collectif Métissé et Dj Hush, reprennent ses titres en cover comme dans ce cas avec « Sing Hallelujah ». En 2007, il fait un duo avec la chanteuse libanaise Melissa pour le titre « Habibi« . En 2008, il retrouve une autre ancienne star de la dance, Haddaway, et tous les deux chantent « I Love The 90s« . Voici le clip de leur union:

Récemment, en 2012, il revient avec une chanson pop dance « Freedom » qui ne sort qu’en Suède. Il joue d’ailleurs un roi Africain dans le film Sean Banan qui sort la même année dans ce pays.


Dr. Alban est incontestablement le chanteur masculin le plus symbolique de l’eurodance. Régulièrement présent sur la scène dans les années 90, un grand nombre de ses chansons a marqué ce genre de musique. Nous ne sommes pas à l’abri d’un éventuel come-back confirmant son talent musical qu’il a réussi maintes fois à nous exposer…

compteur pour blog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s